Margherita Anastopoulos, 2017-2019

margherita.anastopoulos@gmail.com

PHILOSOPHIE

En ces temps reculés, le coureur cycliste était généralement de petite taille, portait une grosse moustache et des lunettes d’aviateur. En cas d’ennuis mécaniques et de crevaisons, il se débrouillait, seul dans l’immensité de la montagne. A titre d’exemple, saviez-vous qu’Eugène Christophe, au cours de l’étape Metz-Dunkerque du Tour de France de 1919 et longue de 468 kilomètres, dut réparer seul sa fourche à trois reprises et qu’en fin de compte, il emprunta la bicyclette d’un curé pour rejoindre l’arrivée ?

Dans un sport toujours plus technologique, le cyclisme est de moins en moins lié à une aventure dantesque. Au fil du temps, les routes sont devenues goudronnées et lisses. Le coureur, lui, est très assisté et posé sur une machine au poids plume.

L’espace d’un jour, nous avons à cœur de faire revivre l’histoire inoubliable du cyclisme en rendant honneur à ceux qui ont bâti la légende dans cette discipline que l’on sait épique. Celle qui a le mieux confondu l’émotion, la souffrance et l’aventure.

Pour y parvenir, nous avons créé LEGEND, première épreuve vintage de Suisse romande dédiée au cyclisme d’époque.

Voulant immerger les participants dans l’ambiance héroïque du passé, nous avons dessiné deux parcours destinés aux cyclistes munis de matériel ayant traversé l’histoire : un noble destrier de course en acier, équipé de vitesses au cadre et de gaines apparentes. Côté textile, nous récompenserons les cyclistes aux plus belles parures.